logo Turquoise la couleur du viol Turquoise la couleur du viol Solidarité avec les femmes tutsies
qui ont porté plainte pour viol contre des membres de l'armée française

Turquoise

mardi 23 avril 2013

Turquoise

Bande dessinée de Frédéric Debomy (scénario) et Olivier Bramanti (dessin).

Si la couleur rappelle l’océan, le seul lien entre celui-ci et le Turquoise de Frédéric Debomy (scénario) et Olivier Bramanti (dessin) serait sans doute son caractère tumultueux et trouble. Le titre fait référence à l’opération de l’armée française au Rwanda en 1994, à la suite du génocide des Tutsis et aux troubles qui ont suivi. Un engagement qui soulève aujourd’hui encore plusieurs questions.
Comment raconter l’histoire d’un génocide ? Dans Turquoise, le choix de la bande dessinée apporte une certaine distance face à l’horreur du sujet. Les cases, véritables peintures orchestrées par Olivier Bramanti, demeurent muettes. Sous elles, quelques lignes viennent raconter le récit d’une jeune Tutsi échappant au massacre dans son village. Lire la suite sur le site du journal Courrier.

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0