logo Turquoise la couleur du viol Turquoise la couleur du viol Solidarité avec les femmes tutsies
qui ont porté plainte pour viol contre des membres de l'armée française
Accueil > Bibliographie > Génocide du Rwanda > « Au nom de la France » : Guerres secrètes au Rwanda

« Au nom de la France » : Guerres secrètes au Rwanda

mercredi 26 mars 2014

« Au nom de la France »

Guerres secrètes au Rwanda

Benoît COLLOMBAT, David SERVENAY

Que faisaient au Rwanda ces militaires français, avant et pendant le dernier génocide du XXe siècle ? Ont-ils joué un rôle, et lequel, dans l’attentat contre l’avion du président Habyarimana, cette « ténébreuse affaire » qui a déclenché le début des massacres le 6 avril 1994 ? Quelles opérations militaires clandestines ont été conduites au Rwanda ? Dans quel but ? Des armes ont-elles été vendues et livrées au gouvernement du génocide ? Auprès de qui ces soldats, dont le plus célèbre d’entre eux, Paul Barril, prenaient-ils leurs ordres à Paris ? Et que savaient les hauts responsables politiques et administratifs français de ce qui se préparait ?

Pour répondre à ces questions toujours brûlantes, Benoît Collombat et David Servenay ont retrouvé des archives inédites et rencontré les témoins : politiques, militaires, « barbouzes », etc., dont certains, vingt ans après les faits, ont souhaité témoigner pour l’Histoire.
Dans ce livre d’enquête, ils démontent les entreprises d’intoxication politico-médiatiques qui ont voulu exonérer la responsabilité de notre pays, et racontent l’engrenage qui a conduit la France à mener une diplomatie secrète aux confins de l’Afrique. Pour finir par compromettre son armée dans une guerre qui s’est accompagnée d’un génocide : le massacre planifié de près d’un million de Tutsi et Hutu modérés par le régime extrémiste de Kigali, durant l’été 1994.

Source les éditions La Découverte.

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0